L’amour lointain – Concert

Programme présenté à la Beethovenfest de Bonn 2017

La génération des premiers romantiques a pris comme un leitmotiv fondateur la nostalgie de l’amour inatteignable ou lointain. Que ce soit par le lied, l’opéra ou les musiques instrumentales, une vague de nostalgie a inspiré les plus grands compositeurs tant Allemands que Français. Leur génie a ouvert des nouvelles voies au dramatisme.

Pour ce programme, David Stern et Opera Fuoco puisent la puissance des lamentations, des espoirs amoureux et l’évocation des passions. La mezzo-soprano Karine Deshayes se joint à Opera Fuoco pour porter la flamme passionnée de la druidesse Velléda et de la reine Cléopâtre.

DATE ET LIEUX

Générale publique:

Mercredi 13 septembre 2017 – 20h30

Salle Ravel de Levallois – 33 rue Gabriel Péri

Concert:

Vendredi 15 septembre 2017 – 20h

Beethovenfest de Bonn

PROGRAMME

Ferdinando Paër: Ouvertüre zur Oper »Leonore«: 7‘
Xavier Boisselot: »Velléda«: 19’22”
Air de Néris 8’36”
Hector Berlioz: Romanze de Marguerite »La Damnation de Faust« op. 24: 11′
Bis : L’Ile inconnue de Berlioz
Pause
Ludwig van Beethoven: Symphonie Nr. 8 F-Dur op. 93  : 25’

DISTRIBUTION

Karine Deshayes – Mezzo-soprano

Orchestre d’OPERA FUOCO (43 musiciens)

Direction David Stern

PARTENAIRES

Salle ravel partenairesLogo levallois partenaire

DRAC Ile de FranceLogo RIDF

 

Presse

 

« L’ensemble parisien Opera Fuoco, sous la direction de son fondateur et chef d’orchestre David Stern, entraîne le public dans une interprétation musicalement excitante du destin de trois femmes (Velleda, Neris et Marguerite) qui n‘autorise pas l’ennui. Le nom de l’ensemble Fuoco/Feu représente bien leur credo. L’orchestre, avec d’excellents instrumentistes solistes (notamment le basson et le cor anglais), est aussi à l’aise avec les attaques secco qu’avec des sonorités séduisantes. »

 
Bonn General-Anzeiger – 18 Septembre 2017